La technologie est une alliée précieuse, mais utilisez-vous le bon logiciel?

Le BTP fait face à la nouvelle vague de confinement

La nouvelle vague de confinement affecte le BTPLe BTP lui-même n'est pas confiné, d'accord. Cependant les entreprises du BTP doivent quand même faire face tant bien que mal à la nouvelle vague de confinement. Les difficultés soulevées par le confinement dans le bâtiment ne manquent pas, tant l’état du secteur est objet de préoccupation. On sait que les marges sont faibles habituellement, en particulier sur les grands chantiers : le reconfinement ne va pas améliorer les choses.

Suite au confinement de mars la désorganisation des chantiers était générale et le rythme notablement ralenti. Une part importante du chiffre d’affaires ne rentrera pas en 2020, mais seulement l’an prochain… si la crise sanitaire n’empire pas d’ici là. Pour suivre de près être sur les réseaux sociaux est devenu une nécessité si l'on veut anticiper les effets de la crise, car c'est là qu'est l'information.

Le BTP fait face à la nouvelle vague de confinement

La sécurité sanitaire a nécessité de faire face à des surcoûts (achat de masques, visières, gel hydroalcoolique) et les maîtres d’œuvre ont plutôt fermé les yeux en assumant certains de ces coûts. Mais il n’est pas certain que cela se reproduira lors de ce reconfinement. Les délais de règlement augmentent, les soucis de financement croissent, et il est difficile de faire tourner les effectifs sur les chantiers chaque fois qu’un salarié tombe malade du Covid19. D'ici là il n'est pas question d'abandonner les feuilles Excel pour passer à un ERP, on est plutôt dans la survie.

Les pouvoirs publics ont répondu jusqu’ici de façon plutôt positive sur les permis de construire, dont la délivrance ne peut ralentir sous peine de porter d’énormes dommages à la filière BTP. Mais les municipalités et inter-municipalités ne peuvent pas tout, il n’est pas si simple de débloquer des moyens supplémentaires dans le cadre de la crise du Covid19. Sur mon blog BTP je tâcherai d'en parler autant que possible.

Quant au marché des particuliers, le coup de frein est très net pour les PME qui travaillent sur ce marché. On peut comprendre les Français : reporter les chantiers à plus tard permet d’éviter les va-et-vient de personnes dans la maison ou l’appartement, au moins dans le contexte actuel où des cas contact de coronavirus se déclarent partout. On n’est jamais trop prudent. Comment le reprocher aux Français ?

Quand aux grands projets de construction, il ne faut pas se faire d’illusion : tout ce qui peut être reporté à plus tard le sera. C'est aussi le cas des projets d'implantation de progiciel de gestion: monter un cahier des charges ERP ne paraît plus la priorité pour des entreprises qui auraient pourtant bien besoin d'outils de pilotage efficients. Jusqu'à quand ?

SkypeOutre l'email, mobile, téléphone, Telegram, réseaux sociaux, je vous invite à me retrouver également sur Skype. Très utile, installé sur mon mobile, je reçois instantanément vos messages. Vous n'aurez pas à patienter pour être ajouté. Mon identifiant: michelcampillo.

Aix en Provence, le 13 novembre 2020

Michel Campillo

Michel Campillo Michel Campillo, consultant d'entreprise
Logiciels de Gestion
06 89 56 58 18   
contact par email

➽ Les articles d'actualité sur le BTP dans le contexte de la crise sanitaire sont repris chronologiquement sur la page d'accueil du blog BTP. J'ai aimé cet article: « Qu’est-ce que la matrice de gestion des risques ?  »

Ce billet vous a plu? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous:

Facebook Twitter Mastodon LinkedIn

Merci de vos partages! Maintenant à vous de commenter. 👷🏻‍

IP du visiteur: 3.238.147.211
Serveur ec2-3-238-147-211.compute-1.amazonaws.com
Navigateur CCBot/2.0 (https://commoncrawl.org/faq/)



🎯 Autres options: Mentions légales.
✇ Ce site web est 100% neutre en carbone 🌱 depuis 2004 🌿

Copyright © 2004-2020 Michel Campillo, tous droits réservés

eXTReMe Tracker