Le consultant ERP est technologiquement ouvert et à l'écoute de ses interlocuteurs

L'arrêt des chantiers du BTP il y a un an

L'arrêt des chantiers du BTP il y a un anIl y a un an jour pour jour, Emmanuel Macron prenait la parole à 20:00 pour indiquer qu'un confinement de deux semaines allait être mis en place à l'initiative de son gouvernement. De nombreux parisiens tétanisés partent dans la nuit dans leur résidence secondaire pour éviter d'être pris au piège, tandis que d'autres se ruent dans les supermarchés pour faire le plein de provisions. Le bâtiment entre en confinement, son activité est paralysée, les travaux publics sont dans le même cas. Nous sommes le 17 mars 2020.

Dans les jours qui suivent, la France allait découvrir le travail à distance, y compris on va assister à des phénomènes jamais imaginés comme le télétravail dans les travaux publics ainsi que dans de nombreux autres secteurs. Comme spécialiste ERP je n'y ai pas échappé. Le manque de masques va très vite rendre la poursuite du travail impossible.

Le 17 mars 2020, arrêt des chantiers du BTP

Malgré le manque d'informations venant du gouvernement, les organisations professionnelles (FNTP, FFB, CAPEB) déclarent que la santé est une priorité absolue pour les entreprises du BTP.

Très vite c'est la mise à l'arrêt des chantiers, quelle que soit leur taille. La chute d'activité est totale, les entreprises sont arrêtées, le BTP fait face au confinement et va tenter de survivre dans les semaines qui suivent. Les professionnels de chantier ne sont pas les seuls affectés, c'est le cas aussi du négoce de matériaux de construction et de l'industrie qui fabrique des articles pour chantiers.

Le BTP français et tout son environnement économique se met à l'arrêt.

Plongée dans l'« état d'urgence sanitaire », la France s'organise. Des mesures d'aide aux entreprises sont décidées et le BTP est bénéficie largement. En matière d'appels d'offre la commande publique est réorganisée et le droit de l'urbanisme connaît un réaménagement de ses délais. C'est le début du chômage partiel auquel le secteur de la construction recourra largement pour ne pas devoir licencier alors que traditionnellement le manque de main d'œuvre persiste dans le BTP, ce serait le comble.

S'abonner à la lettre de diffusion

Le confinement du printemps 2020 aboutira à une situation où 80% des salariés du bâtiment et travaux publics reçoivent leur salaire par l'Etat. C'est inédit et cela coûte des sommes qui défient l'imagination. Un accord avec les organisations professionnelles indiquera que « les entreprises du bâtiment et des travaux publics sont essentielles à la vie économique du pays et à son fonctionnement » et peu à peu l'activité de construction redémarre alors que le travail à distance dans le BTP va prendre ses marques. Des mesures de protection sont décidées pour les salariés sur chantier.

Les travaux vont mettre du temps à redémarrer et ne reviendront pas à leur niveau habituel avant le mois de juin. S'ouvre une période durant laquelle les retards de chantiers s'accumulent et vont mettre tout le secteur dans de grandes difficultés. Le manque de masques et de gel hydroalcoolique pour cause de défaut de compétence du gouvernement ne fait qu'empirer les choses. Dans les mairies les permis de construire sont à l'arrêt.

Nouvelle du moment (✎ Revenez régulièrement sur cette page, les publications sont fréquentes.)

Télétravail dans le BTP en période de confinement 🆕 (Posté le samedi 01 mai 2021): Le monde du travail s'est retrouvé complètement chamboulé du fait de la crise sanitaire, et le BTP en fait partie. C'est de façon généralisé dans les entreprises que le télétravail s'est mis en place, en particulier pour les salariés des catégories sociales plus élevées dans le secteur de la construction. Au fond qui profite le plus du télétravail dans nos entreprises du bâtiment, espaces verts et travaux publics?

Plusieurs mois après l'arrêt total des chantiers du 17 mars 2020, les travailleurs du bâtiment et des travaux publics connaîtront un autre problème lorsque les restaurants seront fermés pour cause d'« état d'urgence sanitaire ». Les organisations professionnelles devront batailler à l'automne 2020 pour obtenir la réouverture des restaurants ouvriers pour le BTP faute de quoi les salariés étaient condamnés à manger dehors alors que les mauvais jours arrivaient.

Au final le bilan de cette année 2020 de confinement / reconfinement est assez désastreux. Il reste à espérer que nous allons bientôt sortir de cette logique d'« état d'urgence sanitaire » qui a fait tant de mal au secteur.

SkypeOutre l'email, mobile, téléphone, Telegram, réseaux sociaux, je vous invite à me retrouver également sur Skype. Très utile, installé sur mon mobile, je reçois instantanément vos messages. Vous n'aurez pas à patienter pour être ajouté. Mon identifiant: michelcampillo.

Aix en Provence, le 17 mars 2021

Michel Campillo

Michel Campillo Michel Campillo, consultant d'entreprise
Logiciels de Gestion
06 89 56 58 18   
contact par email

➽ Les articles d'actualité sur le BTP dans le contexte de la crise sanitaire sont repris chronologiquement sur la page d'accueil du blog BTP. J'ai aimé cet article: « Télétravail : pourquoi j’ai arrêté  »

Ce billet vous a intéressé? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous:

Facebook Twitter Mastodon LinkedIn

Merci de vos partages! Maintenant à vous de commenter. 👷🏻‍

IP du visiteur: 3.236.222.124
Serveur ec2-3-236-222-124.compute-1.amazonaws.com
Navigateur CCBot/2.0 (https://commoncrawl.org/faq/)



🎯 Autres options: Mentions légales, Qu'est-ce qu'Odoo Point de Vente ?, mangeur de cigogne.
✇ En télétravail depuis le 29 octobre (confinement Covid-19)

Copyright © 2004-2021 Michel Campillo, tous droits réservés

eXTReMe Tracker