Le consultant ERP passe par une formation approfondie sur la méthodologie de l'éditeur

L'occultation volontaire de la traite arabo-musulmane

L'occultation volontaire de la traite arabo-musulmaneLa république française a fêté il y a quelques jours la mémoire de la traite et de l'esclavage. On distingue trois traites négrières. La traite interafricaine tout d'abord, sans laquelle rien n'aurait été possible. Les Africains étaient eux-même les premiers impliqués dans la capture et la livraison des esclaves noirs aux arabo-musulmans et aux Européens.

Il a été souligné comment certains ethnies africaines servaient de fournisseurs aux esclavagistes arabo-musulmans et blancs. Le sujet est polémique car les ethnies africaines constituent jusqu'aujourd'hui la structure première de la réalité africaine, comme l'a souvent montré Bernard Lugan. On ne soulignera jamais assez l'importance de ses travaux qui sont des références incontournables sur l'Afrique et la violence de ses guerres tribales..

L'occultation volontaire de la traite arabo-musulmane
Les gauchistes veulent enfermer la France et les Français dans une « repentance » permanente

Certains Africains du XXI° siècle ont une forte tendance à mettre toute la faute sur le dos des blancs, voir Chomsky sur le consentement pour mieux comprendre. Or ils oublient les crimes commis par leurs ancêtres noirs contre leurs propres contemporains enmenés en esclavage, à l'époque livrés aux Musulmans et aux Européens.

L'occultation volontaire de la traite arabo-musulmaneEnsuite il faut aborder la question de la traite arabo-musulmane. On se souvient de la tristement fameuse phrase de Christiane Taubira souhaitant éviter que ne soit abordée la traite négrière musulmane pour que les « jeunes Arabes » « ne portent pas sur leur dos tout le poids de l'héritage des méfaits des Arabes » (L'Express, 4 mai 2006). Presque quinze ans se sont passés, est-il toujours interdit aujourd'hui de parler de l'importance de la traite arabo-musulmane ?

La traite atlantique menée par des commerçants français a duré une centaine d'année (entre 1707 lorsque le premier vaisseau négrier a appareillé de Nantes, et 1815 l'abolition de la traite après le congrès de Vienne). En revanche comme le rappelait récemment Marie-Claude Barbier Mosimann dans les pages du Figaro Vox, la traite arabo-musulmane a duré 13 siècles entre le début de l'Islam au 7e siècle jusqu'à la veille de la Première guerre mondiale. C'est le type de sujet polémique abordé par Bruno Le Salé lors de ses vidéos.

Rouage essentiel de l'économie, l'esclavage était florissant à l'époque de l'empire ottoman. En particulier en Afrique du Nord, les importants marchés aux esclaves qui se tenaient à Tunis, Tripoli ou Alger alimentaient tout l'empire ottoman. Il faut aussi rappeler que les pirates barbaresques (depuis l'actuelle Algérie créé par la France en 1830) partaient razzier les esclaves chrétiens de l'autre côté de la Méditerrannée. Le point de départ est là. Quant au point d'arrivée, il faut écouter Michel Onfray sur Youssoupha pour comprendre où nous en sommes.

Client XMPP Blabber à installer sur votre téléphone Android
Client XMPP Blabber à installer sur votre téléphone Android, mon adresse XMPP est ici: ajoutez-moi!

Au XIX° siècle les puissances occidentales commencent à explorer l'intérieur du continent africain et ce qu'ils découvrent de la traite arabo-musulmane est abominable. A l'ère victorienne, David Livingstone premier explorateur britannique parti cartographier l'Afrique, fait état de ce qu'il découvre autour du lac Malawi dans « la lettre de Nyangwe » qui contribuera à la prise de conscience occidentale des horreurs de la traite musulmane. Mais il est dangereux d'aborder le sujet dans l'univers orwellien dans lequel nous vivons. L'histoire « doit » être réécrite comme l'a dit Emmanuel Macron à la presse américaine. Pour être compatible avec la doxa mondialiste?

L'histoire a retenu la célèbre rencontre entre le journaliste du New York Herald, Henry Stanley, qui retrouve Livingstone en Afrique orientale en 1871. La scène est immortalisée par la question de Stanley: « Dr. Livingstone, I presume? ». On sait moins que Stanley a relayé le combat anti-esclavagiste de Livingstone auprès de l'opinion occidentale. Sur les questions internationales, on consultera les publications du spécialiste d'intelligence économique Pierre-Yves Rougeyron par exemple. Il est diplômé de l'École de guerre économique et intéressant à suivre dans ses analyses.

En 2021 il est très malvenu de rappeler l'extrême brutalité du traitement des esclaves lors des razzias arabo-musulmanes. Comme l'a dit Marie-Claude Barbier Mosimann, cette partie de l'histoire est sciemment dissimulée, par l'idéologie antifa entre autre. On préfère enfermer la France et les Français dans une « repentance » permanente qui servira à certains à exiger des indemnités financières. Et n'oublions pas que les fascistes de demain s'appelleront eux-mêmes les antifascistes selon les mots de Churchill.

Au-delà de cette occultation volontaire de la réalité historique par les mondialistes, je terminerais sur la traite interafricaine. Quand vous croisez un Africain, dites-vous que ses ancêtres ont peut-être été esclaves. Mais il est aussi fortement possible que ses ancêtres aient été esclavagistes.

➽ Revenir à la page principale pour se réinformer sur d'autres contenus.

XMPPOutre l'email, téléphone, Telegram, réseaux sociaux, je vous invite à me retrouver également sur XMPP. Très utile, installé sur mon mobile, je reçois instantanément vos messages. Vous n'aurez pas à patienter pour être ajouté. Mon identifiant: michelcampillo@jabb.im.

Aix en Provence, le dimanche 16 mai 2021

Michel Campillo

Michel Campillo Michel Campillo, consultant d'entreprise
Logiciels de Gestion
06 89 56 58 18   
contact par email

➽ Quelques articles d'actualité sur les sujets connexes: Onfray sur Youssoupha Richard Boutry sur France Soir Vidéos de réinformation ℹ️ Léonard Sojli Andrew Torba Fosco Marotto sur Gab Pierre Hillard 2021 Les fascistes de demain s'appelleront eux-mêmes les antifascistes Gab TV une alternative à YouTube Twitter menace-t-il la liberté d'expression? Qu'est-ce que QAnon.

Ce billet vous a intéressé? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous:

Facebook Twitter Mastodon LinkedIn

Merci de vos partages! Maintenant à vous de commenter. 👷🏻‍

IP du visiteur: 3.235.179.79
Serveur ec2-3-235-179-79.compute-1.amazonaws.com
Navigateur CCBot/2.0 (https://commoncrawl.org/faq/)



🎯 Autres options: Mentions légales, Odoo Point de Vente, digitalisation BTP, services managés BTP.
✇ En télétravail depuis le 29 octobre (confinement Covid-19)

Copyright © 2004-2021 Michel Campillo, tous droits réservés

eXTReMe Tracker