La technologie est une alliée précieuse, mais utilisez-vous le bon logiciel?

Gab attaqué par les opposants à la liberté d'expression

Gab attaqué par les opposants à la liberté d'expressionLes internautes méricains qui ont rejoint le réseau social Gab l'on fait généralement pour une raison très simple : la liberté d'expression. Cela signifie qu'ils ne reconnaissent aucune restriction sur ce que l'on peut dire, ou sur le lieu ou le moment où l'on peut le dire, ou sur les personnes dont on peut parler. Sinon c'est contraire au principe même de liberté d'expression auquel les Américains sont justement très attachés. Et ils le font savoir.

À l'exception des activités illégales et de la pornographie (qui posent un problème moral et éthique), Gab soutient la liberté d'expression avec le moins de restrictions possible. A la différence de Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux, qui censurent sur la base de motifs et de critères politiques. En ce sens Gab offre un espace de discussion pour tous les points de vue.

Gab attaqué par les opposants à la liberté d'expression
Gab attaqué par les opposants à la liberté d'expression pour faire taire certaines opinions droitardes

Parmi les points de vue cités par les médias comme mensongers, le mouvement QAnon est traité systématiquement de tous les noms dans la presse. Même si les QAnons expriment des idées que beaucoup de Français rejettent, d'abord rappelons qu'ils sont pour l'essentiel des Américains donc chez eux ils disent bien ce qu'ils veulent. Et de plus on ne comprend pas au nom de quel principe on ferait taire certains en laissant parler d'autres. C'est éminemment politique bien entendu.

Lorsque la question est posée à Andrew Torba (PDG de Gab), il répond que c'est à l'utilisateur individuel de contrôler ce qu'il veut voir (et ce qu'il ne veut pas voir) dans son fil d'actualité. C'est comme au supermarché, chacun est libre de mettre de la junk food dans son caddie. Ou ne pas en mettre. Par exemple sur Parler, le « Twitter » de droite si vous tombez sur un commentaire qui vous paraît douteux ou déplacé, il suffit de bloquer immédiatement la personne qui l'a posté, et plus jamais vous n'aurez à lire ses commentaires déplaisants.

Pourquoi compter sur des administrateurs réseau, des modérateurs, des censeurs en fait, pour décider à votre place ce que vous pouvez lire ou pas? Si je veux avoir le droit à la liberté d'expression, il paraît naturel de concéder ce droit aux autres, que l'on soit d'accord ou pas avec eux. Mais cela ne signifie pas qu'ils ont le droit de me forcer à les écouter, et vice versa. Sur Parler, la plateforme de médias sociaux pour influenceurs de droite, il suffit de mettre simplement à l'écart (bannir ou masquer) de son fil d'actualité les intervenants déplaisants. Cela paraît une façon sereine de gérer les absurdités gauchistes qu'on peut voir en ligne parfois. Ce serait bien si plus de gens adoptent cette vision à l'américaine. 😂

Les opposants à la liberté d'expression et les gauchistes partisans d'une censure à motivation politique sont, bien entendu, farouchement opposés à la liberté d'expression. Ils l'attaquent à tout bout de champ, avec pour résultat que Gab a acquis une réputation imméritée de réseau d'« extrême droite ». Même si de fait Gab perd du terrain face à Parler, on ne peut pas le qualifier d'« extrême droite », c'est simplement un endroit qui donne la possibilité de s'exprimer y compris, par exemple, à ceux qui appartiennent à l'extrême gauche. Il y en a, mais moins que sur Mastodon.

La liberté d'expression c'est la liberté de parole

Certaines attaques contre Gab montre à quel point les adversaires de la liberté d'expression ignorent l'éthique et la morale. Gab a des conditions d'utilisation comme n'importe quel autre réseau social. Lorsqu'un compte Gab essaye de publier des adresses personnelles, des photos et d'autres informations privées, c'est contraire à leurs conditions de service. Ne parlons même pas de menaces directes de violence envers des personnes, ce qui est contraire à la loi américaine dont dépend Gab.

Les contenus de ce genre n'ont pas leur place sur Gab, le réseau social pratique une tolérance zéro pour les comportements illégaux. Les mesures immédiates prises sont de sauvegarder les informations des comptes illégaux (pour les services de police qui seraient amenés à enquêter sur l'illégalité) puis Gab ferme le compte souvent dans les minutes qui suivent l'alerte.

La liberté d'expression et la discussion ouverte sont les meilleurs moyens de résoudre les désaccords, et non la violence. Pour cela la communauté Gab est alertée lorsque des comportements illégaux sont remontés. Le réseau social pro-liberté d'expression ne manque pas de rappeler à ses membres qu'ils doivent immédiatement signaler tout type d'activité illégale à l'équipe de modération s'ils en rencontrent. Cela n'empêchera pas les médias et autres diffuseurs de « fake news » de prétendre que Gab maintient des comptes illégaux actifs, même si en réalité ils sont suspendus quelques minutes après signalement.

SkypeOutre l'email, mobile, téléphone, Telegram, réseaux sociaux, je vous invite à me retrouver également sur Skype. Très utile, installé sur mon mobile, je reçois instantanément vos messages. Vous n'aurez pas à patienter pour être ajouté. Mon identifiant: michelcampillo.

Aix en Provence, le 10 novembre 2020

Michel Campillo

Michel Campillo Michel Campillo, consultant d'entreprise
Logiciels de Gestion
06 89 56 58 18   
contact par email

➽ Quelques articles d'actualité sur la politique américaine: Prospections sur les projets de réinformation, Vidéos de réinformation ℹ️, Bernie Sanders vieux prof socialiste cacochyme, James O'Keefe et le Projet Veritas, Twitter censure Trump, Parler devient n°1 sur l'Appstore, Lanceurs d'alerte de droite, Gab lance Gab TV, une alternative à YouTube, Qui est QAnon ?, Gab attaqué par les opposants à la liberté d'expression, Qu'est-ce que le mouvement QAnon ?, Un nouveau directeur technique pour Gab, Parler.com, le « Twitter » alternatif, en français, Une plateforme de médias sociaux pour influenceurs de droite, Gab perd du terrain face à Parler ?

Ce billet vous a plu? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous:

Facebook Twitter Mastodon LinkedIn

Merci de vos partages! Maintenant à vous de commenter. 👷🏻‍

IP du visiteur: 3.227.247.17
Serveur ec2-3-227-247-17.compute-1.amazonaws.com
Navigateur CCBot/2.0 (https://commoncrawl.org/faq/)



🎯 Autres options: Mentions légales.
✇ En télétravail depuis le 29 octobre (confinement Covid-19)

Copyright © 2004-2021 Michel Campillo, tous droits réservés

eXTReMe Tracker