La modélisation des processus est une des activités du consultant fonctionnel

Comment gérer le déclenchement de facturation ?

Déclenchement de facturation, comment le gérer?La gestion à l'affaire est une composante du quotidien de nombreuses entreprises, en particulier celles qui opèrent dans des secteurs où les projets s'étalent sur des périodes longues. Dans cette approche, la création d'échéanciers spécifiques liés à chaque affaire revêt une importance capitale. Ces échéanciers sont élaborés en fonction de dates prévisionnelles ou de livrables à réaliser, et ils jouent un rôle déterminant dans la gestion de la trésorerie, la facturation, et la rentabilité globale.

Si vous avez déjà manipulé un logiciel de gestion à l'affaire, vous savez que ce mode de gestion implique souvent une répartition des revenus et des dépenses en plusieurs échéances, généralement en relation avec l'avancement de l'affaire. Un aspect clé de cette stratégie qui conditionne le déclenchement de facturation consiste à négocier et convenir d'échéances spécifiques avec le client, et à facturer en conséquence.

Gérer le déclenchement de facturation

Plusieurs étapes sont impliquées dans ce processus de gestion financière.

Le premier point concerne l'acompte initial. Au commencement de l'affaire, il est courant de facturer un acompte au client. Cela permet non seulement de sécuriser un certain flux de trésorerie dès le début du projet, mais également de renforcer l'engagement du client envers la réalisation de l'affaire. Les montants d'acompte sont souvent négociés en fonction de la complexité et de la durée du projet. Si vous faites de la gestion de contrats de maintenance, vous êtes normalement familiarisé avec cette problématique.

Ensuite concernant les projets de plus grande envergure, il est fréquent de diviser l'affaire en plusieurs étapes d'avancement significatives. Chacune de ces étapes sert de déclencheur pour l'émission de factures additionnelles, c'est d'ailleurs souvent la meilleure méthode pour une société de conseil de procèder à sa facturation: des factures émises en fonction des réalisations atteintes à chaque étape du projet. C'est ce qui détermine le déclenchement de facturation. Concrètement cela peut être lié à la réalisation de livrables spécifiques ou à des jalons clairement définis.

Enfin à la fin de l'affaire, il reste à procéder à la facturation du solde. Une fois que toutes les étapes de l'affaire sont achevées conformément aux termes convenus, le chargé d'affaire facture le solde. Cela signifie que la totalité des recettes ou des coûts associés au projet est alors facturée, achevant ainsi le cycle de facturation de l'affaire. Pour éviter de se retrouver avec une trésorerie nette négative, c'est certainement la meilleure façon de procéder.

✎ Pour aller plus loin dans votre approche de la gestion d'entreprise

La dématérialisation des factures dans l'entreprise (Posté le mercredi 22 mai): La dématérialisation des factures dans une entreprise consiste à remplacer les factures papier traditionnelles par des versions électroniques, souvent au format numérique. C'est la suite logique de l'organisation paperless. Pour les organisations qui fonctionnent depuis toujours avec des documents papier, ce n'est pas une mince affaire.

Pour que ce type de facturation en plusieurs échéances soit correctement géré, il est impératif que les échéances soient soigneusement planifiées dès le démarrage du projet. Chaque échéance doit être définie en fonction de critères précis, que ce soit une date prédéfinie ou la réalisation de livrables spécifiques. Cette planification est essentielle pour garantir la cohérence des encaissements tout au long de l'affaire, maintenir un contrôle efficace de la trésorerie, et veiller à ce que les coûts associés à chaque étape soient couverts par les revenus correspondants.

Comme spécialiste de la gestion à l'affaire dans les ERP, je constate que l'un des avantages majeurs de ce mode de gestion avec des échéances bien définies c'est une meilleure maîtrise de la trésorerie de l'entreprise. Les acomptes et les paiements échelonnés contribuent à un flux de trésorerie plus stable et prévisible, ce qui est essentiel pour couvrir les dépenses courantes, payer les salaires, et investir dans de nouvelles affaires. J'ai en tête un exemple de projet ERP (Enterprise Resource Planning) (et même plusieurs) qui appuie ce cas, car les projets informatiques sont aussi gérés ainsi.

Comment saisir la prise de production dans une gestion à l'affaire

J'ai aussi constaté à travers mes échanges avec les chargés d'affaire que cette approche permet un renforcement de la relation avec le client. Les échéances prédéfinies offrent une transparence sur la manière dont les coûts sont répartis tout au long du projet, renforçant ainsi la confiance du client envers l'entreprise, sans déclenchement de facturation qui arriverait aléatoirement. Cela peut contribuer à fidéliser le client et favoriser de futures collaborations, puisqu'il n'y a pas (trop) de mauvaises surprises.

Chacun comprend que la gestion à l'affaire avec des échéances bien structurées permet de suivre plus efficacement les performances financières du projet, surtout avec des logiciels ERP basés sur ce type de gestion. Chaque étape est évaluée en fonction des coûts et des revenus générés, ce qui permet d'identifier rapidement les problèmes potentiels et de prendre des mesures correctives si nécessaire.

Je dirais pour conclure que la gestion à l'affaire avec des échéances appropriées est un élément essentiel de la gestion financière dans un contexte de projets à long terme. Elle contribue à une meilleure maîtrise de la trésorerie, renforce la relation avec le client, et permet un suivi plus précis des performances financières. Cette approche s'avère particulièrement bénéfique pour les entreprises engagées dans des projets complexes et étendus.

Comme mon activité de chef de projet ERP a longtemps été focalisé sur des entreprises du BTP, je peux témoigner qu'elles utilisent la méthode basée sur l'achèvement d'étapes clés du projet, qu'elles factureront à travers des situations de travaux, qui implique en comptabilité une comptabilisation à l'avancement plutôt qu'une comptabilisation à l'achèvement qui n'est viable que sur les petits projets quand ils se terminent (je n'évoquerais pas ici la comptabilisation au prorata, dans laquelle le chiffre d'affaires est réparti de façon homogène sur toute la durée de la prestation).

Les questions autour de la reconnaissance du chiffre d'affaires (ou prise de production) quand on fait de la gestion à l'affaire sont tout à fait intéressantes. Surtout quand on peut comparer les façons de procéder entre des secteurs différents, par exemple le BTP d'un côté et la maintenance industrielle de l'autre, qui est au coeur de mon activité actuelle. 😉

👉 ( ◍•㉦•◍ ) Michel Campillo consultant expert en solutions de gestion écrit et publie régulièrement depuis 2004 des articles sur son site web professionnel dédié aux outils d'entreprise et aux questions du numérique et des technologies. Comme tout blogueur il écrit aussi sur des sujets divers, voir le blog pour un aperçu des thèmes abordés.

👀 Vous pouvez aussi prendre connaissance des articles suivants : Lucca, une entreprise en train de percer ?, La gestion à l'affaire et ses particularités, Lucca, un logiciel RH d'entreprise pour automatiser vos processus, Gestion des factures fournisseurs, quel traitement ?, La chaîne logistique en entreprise, qu'est-ce que c'est ?, Processus d'achat et approvisionnement, les différentes étapes, Gestion documentaire (GED), quelques exemples, Reporting et tableau de bord, quelles différences?, Contrats de maintenance industrielle, comment les gérer ?, Gestion de stock : les bases et la méthode, Des diagrammes BPMN pour cartographier vos processus, Les méthodes de reconnaissance du CA, Comment gérer le déclenchement de facturation ?.

TeamsOutre l'email, mobile, téléphone, Linkedin, réseaux sociaux, vous pouvez me retrouver également sur Teams. Installé sur mon poste de travail, je reçois instantanément vos messages. Envoyez-moi votre identifiant par SMS ou email.

Aix en Provence, le 27 octobre 2023

Michel Campillo

Michel Campillo Michel Campillo
Responsable de domaine applicatif
06 89 56 58 18  contact par email, voir plus bas

➽ Les articles d'actualité sur les problématiques d'entreprise sont repris chronologiquement sur la page d'accueil du blog. J'aime encore cet article: « La dématérialisation des factures dans l'entreprise ».

Ce billet vous a intéressé? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous:

Facebook Twitter Mastodon LinkedIn

Merci de vos partages! 👷🏻‍



🎯 Autres options: Mentions légales, Quelques outils de gestion de projet open source disponibles, À quoi sert une page entreprise Linkedin ?, L'ERP nouvelle génération arrive, Carte mentale, exemples et concept, Logiciel de prise de notes, Être consultant sur un logiciel métier, Logiciels ERP les plus connus, Les outils en gestion Agile, quelles alternatives?, La quête d'un chef de projet pour la productivité, Comment bien choisir mon logiciel ERP BTP?, x, x, x, x, x, Dernière heure: l'actualité du BTP.
📕 Nous voici enfin sous le soleil serein 👓 du printemps 🌿

Copyright © 2004-2024 Michel Campillo, tous droits réservés

eXTReMe Tracker